trésor de la cathédrale - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LES TRESORS DE LA CATHEDRALE DE BOURGES
Par Roland NARBOUX

Le trésor de la cathédrale de Bourges, peut faire fantasmer, mais il s'agit d'objets ayant une valeur essentiellement symbolique. (photos à venir).

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2010

 

La notion de trésor fait toujours fantasmer le public, le trésor des Templiers, le trésor de Jacques Coeur ou encore, le trésor de la Cathédrale de Bourges. Et ce dernier existe. Il est réalisé avec les documents du patrimoine des communes du Cher chez Flohic (2001).

Le trésor de la cathédrale est présenté au public une fois par an au moins, lors des journées du patrimoine en septembre de chaque année.

Il est composé d'objets en cuivre, en argent ou en or, et c'est la sacristie de la cathédrale, construite par Jacques Coeur au XV ième siècle, qui héberge ces objets liturgiques, que l'on appelle "trésor".

la croix épiscopale :

Il s'agit d'un objet daté du XIV ième siècle, une croix en cuivre doré et émaillé, d'une dimension de 194 par 34 centimètres, elle est le grand symbole de l'Eglise catholique, c'est le signe de Jésus Christ. Elle est à simple croisillon et "elle est gravée sur les deux faces d'un décors de fleurettes". Les bras de cette croix sont terminés par une fleur de lys. Au-dessus de la croix, une fleur a été sculptée avec un ange.

La croix comprend aussi des plaques au nombre de 5, elles sont émaillées, et comportent des représentations des deux larrons, et de l'inscription INRI. Quant à la dernière plaque, elle a deux personnages assis se faisant face et l'un de ces deux personnages est couronné.

L'anneau pastoral :

Il est de la même époque que la croix, et il est et or et turquoise, C'est l'anneau dit "du pêcheur", c'est le symbole du lien qu'un archevêque de Bourges doit entretenir avec Saint Pierre, le premier évêque de Rome.

C'est le symbole des cardinaux et des évêques, et le pape porte lui aussi ce type de bijou.

Celui de la sacristie de Bourges a 5 cabochons, un central et quatre autres plus petits ils sont " de turquoise, enchâsses dans des filigranes d'or".

La légende affirme que cet anneau a été retrouvé en 1904 dans le cercueil d'un archevêque de Bourges, peut être Mgr de Rochechouart.

La crosse épiscopale :

Cette crosse proviendrait, comme l'anneau d'un ensemble d'objets trouvé dans le cercueil d'un archevêque, en 1904.

La crosse est terminée par une volute, et ce mot crosse vient de "croc" ou "crochet",

C'est un objet symbolique du bâton de bergers, avec le haut recourbé, et cela lui permet de maintenir le troupeau de moutons auprès de lui. C'est donc la mission de l'évêque ou de l'archevêque qui doit avoir autour de lui, les fidèles , "selon une allégorie du Christ".

Dans ce trésor, qui est en cuivre doré, de 83 millimètres, daté du XIV ième siècle,

" Il s'agit d'une crosse à double volutes reliées par des tenons et terminées, au centre, par une tête effilée de poisson, symbole primitif du Christ".

Le calice:

Ce calice du trésor de la cathédrale est en argent doré, repoussé et ciselé, il est daté du XVI ième siècle, et sa dimension est de 23 par 16 centimètres.

Le mot lui-même vient du grec Kulix, qui signifie vase à boire.

On trouve sur ce calice, au milieu (le noeud), 12 petits médaillons qui représentent les 12 apôtres., sur le pied, deux autres médaillons, avec la vierge et Saint Jean au pied de la croix, pour le premier et pour le second, c'est un "lion de gueules".

Sur le pied, des flammèches ondulées assez caractéristiques des représentations de la Renaissance.

Classé aux MH, en 1962, il viendrait de l'église de Saint-Florent-sur-Cher.

La patène :

Elle est en argent doré et date cette fois du XIX ième siècle. C'est un petit plat creux dans lequel sont disposés au début de la messe, les hosties qui seront consacrées.

Elle comporte la cène, avec le Christ entouré de ses apôtres, c'est la célébration de l'eucharistie, et dans cette scène (et cène), se trouve sur le dessous un triangle qui est entouré de nuages, ce qui est le symbole de la présence divine.

 

en savoir plus sur la cathédrale dans l'Encyclopédie :

CATHEDRALE, Saint Etienne; Histoire
 
CATHEDRALE ET UNESCO
 
CATHEDRALE INSOLITE
 
CATHEDRALE ET PEOPLE

 

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Retour en page d'accueil