la rocade de Bourges par Roland Narboux - encyclopédie -

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LA ROCADE DE BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, problème des années 1960 et suivante : la rocade pour éviter le centre-ville historique Article en cours d'élaboration

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2009

 
La rocade de Bourges se devait de permettre aux automobiles et surtout aux camions d'éviter le centre ville, et à partir des années 1970, des projets commencent à prendre forme.
Il y aura la rocade sud qui fait 9,5 kilomètres, elle a été ouverte en juin 1989. Puis la rocade ouest d'une longueur de 10 kilomètres, ouverte en 1993, et enfin la rocade est longue de 5,5 Km qui a été ouverte en deux fois, une première en juin 2002, et le reste quelques mois plus tard en septembre de la même année.
il reste en 2007 à terminer le circuit avec la rocade nord de 12 kilomètres.

 

LA ROCADE EST
 
Cette portion de rocade figure au schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme depuis le 16 mars 1976. Si tous les écueils de construction se gomment, on peut espérer y circuler en l'an 2000. L'opération coûtera environ 230 millions de francs.
Elle relie la route de Dun et la rocade Sud à la route de La Charité. Elle permettra de rattacher l'est de la ville et Saint-Germain du Puys à l'autoroute A 71. Mais pour les usagers, elle facilitera le désengorgement de la chaussée de Chappe, un casse-tête à certaines heures, et elle améliorera la desserte de l'hôpital Jacques Coeur. 4 ouvrages d'art hydrauliques sont prévus en vallée de l'Yèvre, et le viaduc de Fenestrelay est spectaculaire.
C'est au cours des travaux de terrassement que sera découvert en 1997, les restes d'un avion allemand de la dernière guerre. Les recherches de témoignages proposés par les journaux locaux réveilleront la mémoires de Bourges, centre aéronautique important de la Werhmarch.

 

LA ROCADE NORD
 
Cette rocade ira de la route de Saint Germain du Puy (N151) jusque vers la route de Vierzon (N76), sur une distance d'environ 12 kilomètres.
L'enquête publique après plusieurs années d'études et de concertation pour le tracé vers les 4 Vents et Fussy, a fait l'objet d'une enquête publique du 20 novembre au 28 décembre 2006.
Dans un premier temps, il ne serait question que de la partie de rocade située entre la route de Saint Germain du Puy et la route de Paris, une distance de 4,2 kilomètres. Le début des travaux est prévu fin 2007 ( disons.... début 2008).
Le coût est de 10 millions d'Euros et la fin des travaux n'est pas prévue avant 2010. L'autre partie jusqu'à la route de Vierzon pose encore d'énormes problèmes à la fois de maîtrise d'oeuvre et de financement. Nul ne sait quand elle commencera... et quant elle sera terminée....
 
à suivre

janvier 2007

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici