Rale du genet - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LE RALE DU GENET A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges possédait avec Natura 2000, une zone de 451 hectares pour recevoir et protéger le Râle du Genêt. Et pourtant cette espèce est en train de disparaître.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2010

 

Le Râle du genêt est une espèce emblématique

Il reste peu d'oiseaux de cette espèce en France, un peu dans la Somme, mais aussi en Anjou, et en Charente.

Enfin, une poche en région centre, et c'est à Bourges.

 

    Le Râle du Genêt est en danger, dans le pays, il y avait 2500 en 1975, il en reste 400 à 600.
    La chute a été de 80 % en 30 ans.
    Sur la vallée de l'Yèvre et à Bourges, une zone de 541 hectares a été définie en NATURA 2000.
     
    le site Natura 2000 a été mis en place le 7 octobre 2003, et il est le long de la vallée de l'Yèvre, sur 6 communes, 4 de l'Agglomération Bourges Plus, c'est Bourges, Saint Doulchard, Marmagne et
    2 autres, Foëcy et Vignous sur Barangeon
     
    Les causes:
     
    Les causes de cette baisse sont multiples, c'est la fauche précoce des prairies lesquelles sont souvent inondables, c'est aussi la collision routière, et puis c'est aussi la présence de la rocade Ouest de la ville.
    Enfin, la perte de l'habitat du Râle du genêt.
     

Le comptage des Râles du Genêt (des mâles chanteurs) n'est pas très optimiste, il en reste 5 à Saint Doulchard, et aucun sur la commune de Bourges.

    C'est Saint Doulchard (Avrillage) que l'on a 3 à 4 mâles chanteur et en 2009, aucun sur Bourges.
     
    Ce comptage a été effectué sur 22 points d'écoute et c'est Christophe Renaud qui a effectué ce travail sur la commune de Bourges à Pierrelay.
     
    Pour un mâle, il lui faut un terrain de 50 hectares et les écologistes voudraient avoir dans la vallée de l'Yèvre à Bourges et à proximité, une vingtaine de mâles à l'horizon 2020, ce qui signifie qu'il faudrait faire passer la zone Natura 2000 de 540 à 1000 hectares.
    Une modification significative de la zone Natura 2000 est donc indispensable, en allant pas ajouts successifs. Il s'agit d'un objectif.
     
    Nota de la Rédaction qui suit ce beau mâle (photo), : pour l'instant en ce mois de janvier ils sont loin, de Bourges, au Sahel.
    En région Centre, Bourges est la seule agglomération à avoir encore quelques spécimens.
     
    Bourges et Saint Doulchard possèdent les derniers Râles du Genêt de la Région Centre
     
    les mesures à prendre :
     
    Parmi ces mesures, figurent les fauches tardives, c'est à dire après le 15 juillet de chaque année.
    Autre mesure, la fauche mais à petite vitesse, c'est à dire à une vitesse inférieure à 6 Km/h, ce qui est assez difficile à réaliser.
     
    Quelques caractéristiques locales :
     
    On ne suit que le mâle chanteur car il n'est pas possible de connaître le reste de la famille. Il y a souvent 1 mâle pour 3 femelles, mais la moyenne reste de 2 femelles.
    Une femelle fait environ 10 jeunes, mais peu arrivent à l'âge adulte.
     
    L'évolution
     
    Dans les années 1990, il y avait 6 mâles chanteurs, ce chiffre va monter jusqu'à 26 en 1998 et ensuite descendre de manière continue, avec une dizaine dans les années 2000.
    Dans les années 2010, il semble bien que le râle du genêt ait disparu !
     
    à suivre

 

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Retour en page d'accueil