Julien Mamet aviateur - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

JULIEN MAMET, UN GRAND AVIATEUR NE A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, et depuis 1910, c'est une ville qui s'est toujours passionnée pour l'aviation. Il y a un homme, un aviateur, Julien Mamet, peu connu, mais il est né à Bourges, voici quelques éléments de son histoire.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2012

 

MAMET Julien est né à Bourges Julien Mamet est né à Bourges le 24 décembre 1877, rue du Champ de Foire . L'acte de naissance, laborieusement retrouvé, concerne Julien François Morin, du nom de sa mère, Marie Morin, journalière, et le père est alors marqué "inconnu " sur l'acte. Il faudra attendre l'année suivante pour que le petit Julien, après le mariage de sa maman avec Mathieu Mamet prenne ce nom, le papa ayant reconnu son enfant.
Le jeune garçon fait des études dans la mécanique et entre dans une usine de construction mécanique à sa sortie du service militaire.
En 1903, il est embauché par Louis Blériot, et c'est lui qui met au point les avions Blériot. En 1909, premières heures de gloire, il est le mécanicien du Blériot qui va traverser la Manche. la suite

Quelques heures avant son exploit, alors que Blériot discute avec Mamet, il lui dit " vous savez Mamet, si je réussis, il y a mille francs pour vous ". Et le berruyer de répondre " alors, vous réussirez ".
Puis, avec Louis Blériot, devenu un héros, il parcourt l'Allemagne, l'Autriche, la Roumanie et la Turquie pour des exhibitions aéronautiques.
C'est lorsqu'il revient en France qui change son statut, il s'en va à Pau afin d'installer une école d'aviation Blériot et passe et obtient son brevet de pilote le 6 janvier 1910, et c'est le numéro 18. Un symbole.
Dans ces années 1910, Julien Mamet est le seul berruyer possédant son brevet de pilote. C'est un ami de Blériot et il participe au premier grand meeting aérien jamais organisé en France : celui de Reims.
 
Trois mois après avoir obtenu son brevet de pilote, Mamet devient le premier aviateur à faire voler un avion à Barcelone le 11 février à l'hippodrome sur son Blériot XI et quelques semaines plus tard, il est à nouveau le premier à Madrid, un 23 mars 1910, à voler… en présence du roi d'Espagne. Il est à Palma le 28 juin et à Valence, il tombe à la mer sans trop de dommages.
Julien Mamet
Ce Julien Mamet est davantage connu au Portugal qu'en France ou à Bourges. D'ailleurs, les rares articles qui lui sont consacrés dans Internet, sont sur des sites étrangers, écrits… en portugais.
C'est pourtant Julien Mamet qui a réalisé le premier vol d'un avion "à moteur" au Portugal. Le décollage s'est fait de l'hippodrome de Belém, qui fut la première piste d'aviation portugaise, c'était le 27 Avril 1910. L'appareil, un Blériot XI, était équipé d'un moteur Anzani HP.
En avril 1910, Avec Julien Mamet, il participe au meeting de Belem, une ville du Portugal, mais au cours d'une de ses démonstrations, il écrase son avion, un Blériot-XI de 25 chevaux sur une maison de Pedrouços, et il en sort indemne.
Il rentre en France et prend part au second meeting de Reims en juillet 1910 et le 9, il établit un record du monde de vitesse emportant deux passagers sur son avion !
 

Sur les tablettes des records du monde, Julien Mamet apparaît à 5 reprises puisqu'il bat le précédent record de Farman de l'année précédente sur 10 kilomètres et il devient 5 fois recordman du monde de vitesse avec 2 passages sur plusieurs distances sans escales, les 10, 20, 30, 40 et 50 kilomètres.
Il est sur un monoplan Blériot et il gagne ces recors à une vitesse supérieure à 56 km/h.
Il enchaîne les meetings en France et en Angleterre, avant de devenir metteur au point chez Esnault-Pelterie.
C'est alors que la guerre de 1914 arrive, il est mobilisé, chargé de l'implantation des écoles d'aviation. Il est malade, longuement hospitalisé, mais en profite pour inventer mille et une choses, comme un système de lancement pour projeter des grenades, ainsi qu'une tourelle montée sur avion.
Après la guerre, Mamet ouvre un bar, " le looping ", près le l'Opéra où se retrouvent les vielles tiges. Mais ce n'est pas un homme d'affaires, aussi il continue d'inventer, il déposera 32 brevets, dans l'aviation mais aussi dans des systèmes d'amortisseurs pour les chemins de fer et l'automobile. Il est à l'origine du cric en losange pour les voitures !

Julien Mamet meurt en 1932, un premier avril !.
 
Il faudra attendre 2007 pour que la ville de Bourges sous l'impulsion de Jack Trougnoux se préoccupe de cet aviateur et lui donne une rue dans le Quartier de l'Aéroport.
 
Ce devait être dans le Parc de Villeneuve à deux pas de l'aéroport, mais ce projet prenant du retard, la commission chargée de proposer des noms de rue, en octobre 2010 proposa de donner à un tout nouveau rond point situé en face de la rue Le Brix, le nom de Julien Mamet, ce qui fut fait.

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici