Serge Lepeltier : sa biographie par Roland Narboux

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

SERGE LEPELTIER, MAIRE DE BOURGES, ANCIEN MINISTRE
Par Roland NARBOUX

Biographie officielle de M. Serge Lepeltier, ancien ministre de l'écologie et maire de Bourges. Mise à jour = février 2009

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2011

 

Biographie Officielle de Serge Lepeltier

M. Serge Lepeltier, fut Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable dans le gouvernement de M. Jean Pierre Rafarin le 31 mars 2004.

Il est né le 12 octobre 1953 dans un petit village, LE VEURDRE situé dans l'Allier, à la limite du département du Cher, et à proximité de la forêt de Tronçais.

Photo officielle Ville de Bourges

 

Depuis cette date du 31 mars 2004, il est ministre et doit quitter la fonction de maire. Il est alors Maire-adjoint de Bourges, remplacé au poste de premier magistrat de la commune par Roland Chamiot, restant par ailleurs Président de la Communauté d'Agglomération de Bourges, appelé Bourges Plus.

Il doit quitter ce poste de ministre le 2 juin 2005, et il retrouve son poste de maire.

Serge Lepeltier est diplômé de l'école des Hautes Études Commerciales (HEC) et fut plus tard Auditeur de la 49e session de l'Institut des Hautes Études de la Défense nationale (IHEDN)
 
Le parcours politique de Serge Lepeltier est assez simple, c'est un engagement gaulliste qui ne faiblit jamais, et une grande fidélité à Jacques Chirac.
 
Après son départ du gouvernement, il rejoindra le Parti Radical.
Adhésion à l'UDR en 1975, puis au RPR dès sa création, le 5 décembre 1976.
Participation active à la campagne des élections municipales en 1977, dans le XVe arrondissement de Paris. Participation aux législatives de 1978 en Moselle où il est battu.
Secrétaire départemental du RPR du Cher (1990-1997)
Secrétaire national du RPR aux infrastructures (1993-1995)
Secrétaire national à l'environnement du RPR (2000-2001)
Président départemental du RPR ( mai 2000- novembre 2002)
Secrétaire Général du RPR (avril 2001- mai 2002)
Président Délégué du RPR ( mai 2002- novembre 2002)
Secrétaire général adjoint de l'UMP, chargé des fédérations (décembre 2002 - mars 2004)
Ministre de l'écologie et du développement durable dans le gouvernement de J.P. Raffarin en avril 2005.
Il est écarté du gouvernement de Villepin le 2 juin 2005, après le référendum du 29 mai 2005 sur l'Europe.
Il adhére en novembre 2005 au Parti Radical.
Il reçoit le grade de Chevalier de la Légion d'Honneur le 11 mars 2006, sur proposition de M Jacques Chirac
Il devient vice-président du parti Radical dirigé par M Jean Louis Borloo.
Il est élu membre du Conseil Régional, à l'issue des élections de mars 2010.
Serge Lepeltier est un homme qui aime se retrouver face à la population, il est un vrai battant comme le montrent ses différents mandats électifs :
 
Conseiller municipal de Bourges (1989-1995)
Conseiller régional du centre (1992-1994)
Conseiller général du Cher (1994-1995)
Député du Cher (1993-1997)
Sénateur du Cher (sept. 1998 - mars 2004)
Maire de Bourges de juin 1995 (réélu le 11 mars 2001) à mai 2004
Maire-adjoint de Bourges depuis mai 2004 ( après avoir été nommé ministre)
Président de la Communauté d'agglomération de Bourges (élu le 30 novembre 2002)
Il est à nouveau élu maire de Bourges le 13 juin 2005
Il devient Contrôleur Général des Finances le 22 mars 2007
Il entre au Conseil de la Banque de France le 8 mars 2007
Maire de Bourges aux élections du 9 mars 2008, et installé le 15 mars 2008
Conseiller régional de mars 2010 à février 2011 (démission)
Ambassadeur chargé du climat le 9 février 2011.
Il quitte le Conseil de la banque de France a l'issue du mandat de 6 ans en mars 2013.
Il quitte la fonction d'ambassadeur du climat en décembre 2012.
 

Mais pour davantage connaître de manière plus concrète les problèmes qui se posent à la population, il s'engage dans des Conseils et autres Associations, qu'il devra quitter en mai 2004 après sa nomination comme ministre :
Membre du Conseil national des Villes et du développement social urbain
Membre du Conseil de l'Observatoire de la vie étudiante
Membre du Conseil National du Bruit
Membre de l'Observatoire national des effets du réchauffement climatique
Vice-Président du Groupe UMP du Sénat
Membre de la Commission des affaires culturelles
Vice-Président de la Délégation pour la planification .
Président de l'Association de la Qualité de l'Air en Région Centre (LIG'AIR)
Membre de la Délégation aux droits des femmes
A sa sortie de l'Ecole et du Service militaire, il a un parcours professionnel classique de futur chef d'entreprise :
1980-1986 : directeur-général de la cave des vignerons de Rasteau (Vaucluse)
1986-1990 : directeur-général du groupe familial, les Sablières du Berry SA situées dans le Cher
1991-1993 : Secrétaire général de l'Union nationale de la Maçonnerie (Fédération nationale du Bâtiment à Paris)

Sege Lepeltier va occuper une période difficile après sa défaite aux Législatives de 1997, en se lançant dans l'écriture d'un ouvrage sur "le Grand personnage de Bourges : Jacques Coeur" :
"Jacques Coeur, l'argentier du roi" - Éditions Michel Lafon - 1999
 
Et puis deux ouvrages plus complexes et techniques sur l'environnement :
Sénat : "Maîtriser les émissions de gaz à effet de serre : quels instruments économiques ?" - 1999.
"Nuisances environnementales de l'automobile : quels vrais enjeux ?" - 2001.
 
Sports
Plongée sous-marine, ski et VTT

 

Retour à Serge Lepeltier, maire de Bourges.EN CLIQUANT ICI

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici