information et actualité 2008 - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

L'INFORMATION ET L'ACTUALITE 2008 A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, et l'information minimum à savoir sur Bourges au cours de cette année 2008. L'Hebdo de l'information sur le site Bourges-info.com
: >>> Cliquer ici
 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2009

INFORMATIONS DE BOURGES mai - Juin 2008 :

 A LA UNE :
La visite de Nicolas Sarkozy à Bourges le vendredi 13 juin 2008.
 
 
 
 
Une matinée contrastée, avec, au départ, une critique forte des commerçants de certaines rues (Barbès et autres), mais aussi des exposants de la Foire, et puis plus d'une heure de retard au palais d'Auron et à Asnières. Nicolas Sarkozy et 3 moments forts :
- la visite de l'Hôpital (très longue)
-une table ronde sur les soins palliatifs
- une rencontre avec les adhérents de l'UMP.
Donc, pour commencer, un vent de mauvaise humeur de beaucoup, et puis le passage très long du président à l'Hôpital Jacques Coeur, puis la table ronde, et après deux vrais témoignages particulièrement émouvant, Nicolas Sarkozy fit un remarquable discours, sur un sujet difficile, qui touche tout le monde, et dont les mots sont souvent tabous. Une analyse pertinente et des propositions concrètes, avec la nation de coût et de financement. Un quart d'heure, mais du grand Sarkozy, qui parla en homme d'Etat responsable.
un plan de développement des soins palliatifs d'un montant de "230 millions d'euros" prévoyant le doublement, de 100.000 à 200.000, en quatre ans du nombre de patients pris en charge.
"On va faire passer le nombre de personnes prises en charge de 100.000 à 200.000" d'ici à 2012, grâce à un plan de "230 millions d'euros", afin que "les gens puissent mourir dignement",
Quelques moments forts des propos de M Sarkozy :
"Il faut mettre aussi des moyens sur ceux qui sont condamnés -je ne sais pas si vous êtes choqués que je parle comme ça- à qui il reste quelques semaines, quelques mois, peut-être trois mois à vivre, qui doivent pouvoir vivre sans douleur, sans être humiliés, dignement et étant entourés des gens qu'ils aiment",
"Le médecin est là pour la vie mais il doit être là aussi au moment de la mort",
Pour lui, "il ne faut pas simplement proposer un service" mais aussi intégrer "une vraie culture" car "tout le monde est confronté à la fin de vie". "On ne doit pas se préoccuper que de la recherche de pointe mais aussi du soulagement de la douleur, de l'accompagnement des familles, de la formation des médecins à la fin de vie qui n'existe absolument pas aujourd'hui ou trop peu".
  • Lahitolle devient un centre important pour Bourges avec la Salle d'Armes, et à l'intérieur la construction de plusieurs domaines pour l'enseignement supérieur.

Ainsi, seront présents à terme, toutes les formation de l'IMEP, qui sont actuellement rue Joyeuse, mais aussi, et rien n'est encore fait, l'Ecole des Beaux Arts, et pourquoi pas les Ecole de la CCI (Hubert Curien). Ajoutons l'extension de l'ENSIB. En attendant, c'est la destruction de deux immenses bâtiments qui ont servi à la fabrique et au montage des canons des Etablissements militaires. Il faut noter que pour l'instant, on ne voit rien car les murs de l'enceinte sont toujours en place. Un rappel : Le 30 janvier 2004 était signé le Contrat de site de Bourges qui prévoyait une étude de réhabilitation du site de Lahitolle. Le bureau d'études Sémaphores s'était vu confier la charge de réaliser ce diagnostic. Grâce à cette étude, il est envisagé un programme bâti de 131 000m², sur 32 ha.

L'espace Lahitolle, situé à proximité immédiate du centre-ville, a vocation à être reconverti à court et moyen terme.

Première manifestation à Bourges en faveur du TGV.
Ils étaient une soixantaine de personnes autour de Philippe Bensac, le président de l'association TGV, avec des cartes, des badges et des demandes de signatures de pétition pour que le TGV qui doit doubler la ligne actuelle Paris - Lyon qui arrive à saturation soit doublée par une ligne partent de Paris puis Bourges - Orléans- Roanne et Lyon.
On notait la présence de Rémy Pointereau (Conseil général) et de Véronique Fénoll (Conseil Régional), de plusieurs élus de la ville, de M Badiou de la CCI et de Jean Michel Pinon de l'Agitateur.
Un discours très remarqué de Philippe Bensac afin de mobiliser les Berrichons ... et il reste du travail à faire.

    Mais le TGV devient un motif de polémique gauche -droite d'une part et ville - Conseil général d'autre part. Avec de telles divisions, c'est pas bien parti !


  •  SPORTS A BOURGES

Le Bourges 18 est créé, et c'est une bonne initiative des présidents, Marc Butet et Régis Lambert. Pour l'instant, tout va pour le mieux, avec les études de budget, et une ambition mesurée mais réaliste, monter en "Amateurs 2", c'est à dire un cran au-dessus de la Division d'Honneur. Le sport à Bourges se structure avec les trois clubs phares que sont le Bourges Basket, au niveau européen, mais aussi le Bourges XV (et non Bourges 15), c'est du rugby, et aujourd'hui le Bourges 18 (et non le Bourges XVIII).


Samedi 14 juin à midi. inauguration de cette exposition PHOTOS en plein air sur les grilles du jardin de l'Archevêché, Et ce samedi à midi, il y avait beaucoup de monde.
Il y a eu 464 photos reçues (218 recalées sur le plan technique, par.. manque de pixels semble-t-il) et 246 ont été retenues et le jury en a sélectionné 80.
Les photos sont en format de 90 X 130 (10 cm de plus que l'an dernier), et un concours est ouvert à l'Office de Tourisme et sur Internet pour choisir les 3 meilleures qui seront récompensées.

    Rappelons aussi que chaque participant dont la photo a été sélectionnée et figure sur les grilles du jardin, se verra offrir cet agrandissement dès le 14 septembre, date à laquelle se terminera l'exposition.

 

INFORMATIONS DE BOURGES 1 mars au 31 mars 2008 :

 A LA UNE :
Les élections municipales se poursuivent avec un premier tour le 9 mars qui permet à Sege Lepeltier d'avoir un nouveau mandat.
Serge Lepeltier élu maire de Bourges dès le premier tour pour la troisième fois avec 50,7% des suffrages, face à sa concurrente Irène Félix.
lire >>>les élections

 
Samedi matin, 16 mars 2008 le Conseil municipal de Bourges a été installé, et après un discours de Monique Charles, Serge Lepeltier a ceint pour la troisième fois l'écharpe de Maire de Bourges.

Puis les adjoints ont été élus par le Conseil, il ressort que :
Alain Tanton reste 1 er adjoint avec l'économique et l'enseignement supérieur
Danièle Monnet reste au sport
Véronique Fénoll passe des travaux à l'urbanisme
Pascal Blanc arrive aux travaux, Marcella Michel est à la famille
Michel Verdier, ex adjoint d'Asnières prend en charge le social
Catherine Pellerin s'occupera des affaires scolaires, Philippe Bensac aux nouvelles technologies, Nathalie Bonnefoy à la jeunesse,Philippe Gitton conserve la culture, Françoise Prévost prend en charge l'administration générale, Eric Maginiau la politique de la ville, Danielle Serre, le commerce, Roland Narboux, ex tourisme, écologie et urbanisme aura l'écologie et le développement durable. Monique Charles les jumelages et l'hygiène, Thierry Poisle le logement social, Bernadette Guille l'intergénérationnel, et Jacques Fleury s'occupera du Tourisme.
 

Avaricum, le grand projet commercial du maire passe en CDEC avec l'unanimité de la commission.
Une réplique du cadran de l'horloge astronomique de la cathédrale de Bourges est présentée le 7 mars à l'Office de Tourisme de Bourges.
Deux événements à Bourges ces jours derniers, et que l'on n'attendait pas, le premier, c'est le succès (en France d'ailleurs) de "Bienvenue chez les Ch'ti" de Dany Boon, un grand moment de détente et de bonheur, comme quoi le talent et la simplicité finissent pas payer.
Le second événement, c'est l'exposition de Michèle Lemaire et Laurent Arthur, "Crotte Alors", où l'on parle avec beaucoup de pédagogie de déjections et autre flatulences.
Quelques questions intéressantes dont la réponse est cachée sous des lunettes de WC, par exemple :
"Pourquoi les filles ont-elles plus de pets que les garçons "?
Et puis des jeux comme reconnaître si un objet sous verre est
- une crotte de ragondin
- une confiserie
- un morceau de roche volcanique.
Beaucoup de visiteurs et ce n'est pas terminé. Le sujet qui pourrait être rigolard est parfaitement traité.
Jeudi soir, sur France 2 un magnifique télfilm écrit entre autre par Joël Calmettes avec l'aide de Robert Badinter, évoquaut l'existence de Grynszpan, ou Grynspan) ce jeune homme qui tua un Allemand Nazi Von Rath à Paris et fut recherché pendant des années par Hitler. Ce meurtre déclenchera la Nuit de Cristal en Allemagne.
J'avais retouvé sa trace à Bourges , à la prison du Bordiot en 1940. J'ai eu comme historien le plaisir de voir que ce fait, totalement inconnu, avait été repris par les scénaristes à la suite de cette Encyclopédie de Bourges.
Et plusieurs scène se sont déroulées à Bourges.
 SPORTS A BOURGES
Les filles du CJMBB se qualifient pour le "final four" en coupe d'Europe, qui se déroulera à Brno

Basket : belle et attendue victoire des "Tangos" face à Reims, samedi dernier au Prado, par 80 à 60. Un beau match de Snell et de Lepron.
Football : le BF, Bourges Football en échec aux Grosses Plantes face à Asnières le voisin... de Bourges, avec un match nul : 1 - 1.
Rugby : le Bourges XV s'impose à Alfred Depège face à Dieppe par 21 à 6, avec deux essais.
En route vers Pékin : c'est Romain Girouille qui s'impose au tir à l'arc à Vittel et prend une option pour sa qualification en vue des JO de Pékin.
Le senior Benoît Lamboley fait une belle prestation à la coupe du monde de sa catégorie à Tunis. Il ira jusqu'en huitième de finale.

INFORMATIONS DE BOURGES 1 février au 29 février 2008 :

 A LA UNE :
Les élections municipales se poursuivent et une première surprise, une troisième liste de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire). Ainsi il n'y a plus de "gauche unie"
Avaricum, le grand projet commercial du maire attendait le départ d'une seule locataire Jocelyne Bruneau. Elle quitte son appartement le 11 février avec quelques amis, un livre qui sort le jour même et les télés nationales.
Elections municipales avec le 23 février, un débat de plus d'une heure sur FR3 entre Serge Lepeltier et Irène Félix.
Elections municipales et les projets sont publiés, les deux programmes sont assez proches, entre M Lepeltier et Mme Félix, cette dernière se lançant en fin de campagne sur des aspects nationaux comme le pouvoir d'achat ou la TVA sociale. Pietre campagne à gauche.
Le brûlage des déchets verts dans les Marais sont autorisés dans le secteur dit "classé" des Marais de l'Yèvre et de la Voiselle. Les associations de maraîchers sont satisfaites.
Exposition décalée au Muséum de Bourges avec "Crotte alors", très instructif et cette expo devrait rester en place jusque vers le mois d'août.
 SPORTS A BOURGES
Les filles du CJMBB en forme, en coupe d'Europe, sont au top, puisqu'elles se qualifient face à Sopron pour les 1/4 de finale.

INFORMATIONS DE BOURGES 1 janv au 31 janv 2008 :

 A LA UNE :
Les élections municipales de type gauche-droite avec 1 seul tour.
Serge Lepeltier, maire sortant se représente pour la troisième fois, face à Irène Félix.
Voeux traditionnels : RAS.

Depuis le 2 janvier, et jusqu'au 30 juin 2008, le Palais Jacques Coeur est gratuit. Une bonne initiative. Que chacun puisse en profiter.

Avaricum, le grand projet commercial du maire suspendu au départ d'une seule locataire Jocelyne Bruneau.
Une météorite tombe à 5 ou 7 kilopmètres de Bourges, du côté de Trouy. Enfin, TF1 et les "autres" parlent de Bourges.
En février, certains cherchent toujours la météorite.
Le Berry Républicain change de format. Il passe en petit format dit "tabloïde", afin d'enrayer la baisse des ventes, ce qui est le cas de toute la presse quotidienne ou presque.
 SPORTS A BOURGES
Les filles du CJMBB en forme, en coupe d'Europe, gagnent contre Ekatérinbourg, en Russie et elle sont en tête en championnat de France.
Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici