L'enclos des Jacobins de Bourges - Roland Narboux - encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

L'ENCLOS DES JACOBINS A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, entre la ville haute et la ville basse, dans l'axe de la rue d'Auron : l'enclos des Jacobins.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2009

 

L'enclos des Jacobins fait parti des " ratés " dont chacun, vingt cinq ans après se lamente encore. L'architecte Serge Lana reprend une idée datant de 1898….. qui consiste simplement à relier la rue d'Auron et la rue Moyenne en faisant disparaître les maisons sans caractère qui avaient remplacé en cet endroit le Cloître des Jacobins vers 1650.


La description de Serge Lana sur les qualités de l'Enclos pourrait être convaincante :

"Traverser d'une manière naturelle, aisée, un îlot fermé, entouré de vieux bâtiments mitoyens, en annulant une dénivellation d'environ dix mètres….."


Et l'architecte de poursuivre :


" Créer une architecture contemporaine intégrée dans ses volumes, son espace, son expression, etc. à l'histoire du site et au caractère du bâtiment ancien avec 82 logements, 2600 mètres carrés de bureaux et commerces, 108 places de parking en sous sol.. ; etc".


L'architecte du XX e siècle ne reprend qu'une partie du projet des " anciens du siècle précédent ", en créant un véritable labyrinthe entre des magasins, avec courants d'airs et escalators …. De quoi décourager le chaland et le commerçant.
Et pourtant, ce lieu est souvent ressenti comme " un coupe gorge " sans trop de motifs, les commerces "peinent" alors que certains se donnent à fond comme le "Pub des Jacobin", lieu fétiche du jazz à Bourges.
L'Enclos des Jacobins ne vit pas bien, c'est le type même d'un urbanisme mal réfléchi.

L'enclos des Jacobins


Parmi les rares éléments positifs, il faut souligner les fouilles archéologiques effectuées et montrant la présence d'un édifice gallo romain immense, un podium et sans doute un temple monumental, qui apparaissait comme l'entrée de la ville gallo romaine, une des plus belles du pays.

Depuis 1998, plusieurs études sont entreprises afin de relooker ce lieu que les commerçants abandonnent de plus en plus.

La Ville ne peut pas procéder à des travaux puisque les passages appartiennent à la copropriété. Après une année de travail intensif de M. J.J. Garnier, l'assemblée générale des propriétaires accepta de remettre à la ville les espaces passagers, ce qui se fera fin 2003.

Ensuite, les aspects juridiques ne seront pas terminés, et ce n'est qu'en décembre 2004 que le Conseil Municipal de Bourges "prend possession" de ces espaces.

Les premiers travaux sur plusieurs années seront réalisés par la Ville et commenceront en 2005.

a suivre

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici