La sculpture de l'homme taureau - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LA SCULPTURE DE L'HOMME TAUREAU DE BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, et ses sculptures, l'Homme Taureau de Jean Baffier est située en haut de la rampe Saint Paul. sur Jean Baffier : cliquer ici

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2017

 

Dans le cadre des sculptures de Bourges, une statue controversée, comme cela se trouve de temps à autre dans la cité.

Le fait de se présenter comme une cité militaire implique la commémoration des grands événements de guerre du passé. Ce sera le cas du monument dressé pour le souvenir des combats des soldats berrichons de la guerre de 1870. Pour évoquer ce fait d'arme du régiment berrichon du 19e des Mobiles du Cher, qui va combattre les Prussiens à Juranville, un monument sera érigé à la mémoire des soldats tombés à ce combat au cours duquel le commandant Martin sera tué. Et ce monument deviendra l'objet d'un scandale !
Comme souvent en Berry, le manque de crédit ne permet pas de dresser un monument aussi grandiose que l'auraient voulu les initiateurs du projet.
Une statue que certains appelleront "l'Espoir" sera inaugurée le 2 juin 1907.

Deux grande plaques sur les côtés avec l'effigie du commandant Martin pour l'une et pour le Lieutenant-colonel Auguste Vermeil pour l'autre sont en bronze, c'est une oeuvre de Henri Jossant.

Quant au piédestal, il a été étudié par un architecte, Pascault et mis en forme par Henri Jossant.

 

 

 

 


L'opposition entre les Berrichons se fait au travers des journaux locaux. "La Dépêche du Berry" est foncièrement contre le monument, peut être plus pour combattre le sculpteur qui est qualifié parfois de nationaliste et dont l'extrémisme est teinté d'antisémitisme.

 

Un journaliste écrira :

"Le malheur est qu'aucune municipalité, autre que la municipalité Ducrot, ne pourra tolérer une pareille verrue sur la place Séraucourt, et qu'après avoir dépensé de l'argent pour élever un piédestal à cet endroit, il faudra en dépenser encore pour le transporter ailleurs ou pour rentrer la statue au grenier".

A l'opposé "Le Journal du Cher" sera un chaud partisan de la statue de Jean Baffier. On pourra lire que

"Le monument des enfants du Cher est le monument du vrai patriotisme français. Aucun de ceux qui en furent témoins n'oublieront le spectacle unique qui se déroula esplanade Marceau, noire de monde... les vieux soldats avaient tenu à exprimer leur admiration. Quel frisson parmi les assistants quand se sont avancés ces vieux, hâves, la poitrine constellée de médailles...".

 

Cette statue existe toujours aujourd'hui, elle a été déplacée en 1965 de quelques mètres, et chacun l'appelle "l'homme taureau", c'est un des très rares monuments aux morts de la guerre de 1870 que l'on puisse trouver en France. C'est un symbole de Bourges.


A l'origine, cette sculpture devait être érigée en haut de l'esplanade Marceau où se situe aujourd'hui le monument d ela résistance. Il y avait à cet emplacement un kiosque à journaux qui était tenu par Mme Perrochet.

La sculpture s'appelait "Le Monument aux Enfants du Cher morts pour la Patrie - 1870 - 1871" et prendra le nom de l'Espoir puis de l'Homme-Taureau.

 


Lors d'une exposition "Les Rodin de Monsieur Hecq" en février 2009 au Musée de l'Hôtel Lallemant, des recherches ont montré qu'il y avait eu une correspondance entre Baffier et Rodin, et dans laquelle Jean Baffier racontait les difficultés qu'il avait eu avec cette sculpture de l'Homme Taureau.

 

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici