le carrousel a Bourges - Encyclopédie -

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

LE CARROUSEL DE BOURGES
Par Roland Narboux et Robert Lechêne

Bourges, et dans le cadre des lieux ou des animations aujourd'hui disparues, voici le Carrousel qui s'installait chaque année sur la Place Séraucourt.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2010

 
Le Carrousel est une appellation très utilisée par les "anciens", mais sa présence à Bourges dans l'entre-deux guerres est assez peu connue. Ce n'était pas une construction, mais un ensemble de toiles et chapiteaux qui s'installait à Bourges pour quelque temps et repartait ensuite vers Châteauroux ou d'autres villes, comme aujourd'hui les cirques.
 
C'était nous dit Robert Lechêne, un ensemble qui devait comprendre, un manège, une piste de danse, un comptoir et des tables pour consommer.

Il était situé au fond de la Place Séraucourt, à proximité du Château d'eau.

C'était un gigantesque chapiteau, on l'appelait alors "le Carrousel-Salon".

Il était très fréquenté par les Berruyers, comme aujourd'hui la fête foraine dite "Foire Jacques Coeur". On pouvait y aller à pied ou à vélo sans trop de difficulté, il faut se souvenir que l'automobile était un objet rare.

Ce Carrousel, comme dans d'autres villes était sujet à de fréquents incendies.

On peut citer un incendie qui se déroula dans la nuit du 21 au 22 juillet 1932. Selon Roger Richer, tout l'établissement fut anéanti, à l'exception d'un cochon d'un manège... qui refusa de brûler.

carrousel de Bourges

 

Photo de Fernand Lechêne ( le père de Robert) du Carrousel de Bourges avant 1932.

 

 


Toujours pour Robert Lechêne, cette précision :
 
Le carrousel est, jusque dans les années trente, une attraction annuellement présente sur la fête foraine de Séraucourt. Un carrousel, ou carrousel-salon, est un établissement forain sous chapiteau, démontable, se déplaçant de fête en fête, de ville en ville. Il s'adresse aux adultes, et son entrée est naturellement payante.
Intérieurement, il comprend en son milieu un manège (d'où son nom de carrousel) de chevaux de bois pour grandes personnes, avec de part et d'autre piste de bal, comptoir, tables pour consommer.
 
Le nom de "salon" qui lui est adjoint suggère une atmosphère propice aux rencontres, aux conversations. Il comportait vraisemblablement aussi des attractions, mais n'y étant jamais entré, vu mon très jeune âge, je ne peux pas l'affirmer. C'était, en somme, une sorte de guinguette-boîte de nuit foraine.
Sur Séraucourt, la place habituelle où le carrousel s'installait était tout au bout de la fête au pied du Château d'Eau, et sur presque toute la largeur.
Celui qui a flambé le 22 juillet 1932 s'appelait "le Palace".
En regardant sur la photo la décoration clinquante de sa façade avec des dames aux poitrines généreuses, je pense que dans mon petit cerveau de gosse de cinq ans devaient se bousculer pas mal de questions. Ce qui explique peut-être pourquoi l'incendie du carrousel a tant marqué ma mémoire.
Je ne sais pas si d'autres carrousels ont remplacé celui-là les années suivantes, je ne sais pas s'il en a brûlé un autre. L'espèce en France devait être déjà sérieusement décimée.
fête de Séraucourt a Bourges

une photo de Fernand Lechêne de l'entrée de la fête de Séraucourt, qui n'a d'autre intérêt que de faire, par sa partie gauche, la jonction avec le Palmarium.

 

 

 

A cet emplacement et toujours sur la Place Séraucourt, se déroule la fête foraine traditionnelle.

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Cliquer ici