usine de moteurs d'avions SMA de Bourges - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

L'USINE SMA DE BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges possède une usine de moteurs d'avions par la firme SMA du groupe Safran (ex SNECMA)

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2010

 

SMA conçoit, produit, vend et assure le support du SR305-230 un moteur à pistons fonctionnant au Jet A et Jet A1. Sa technologie diesel consommant du carburant pour réacteur répond aux préoccupations actuelles et futures du marché de l’Aviation Générale.

 

L'usine de moteurs SMA à Bourges

C'est à la fin de l'année 2003 que des informations commencent à filtrer sur l'implantation d'une usine qui fabriquera des moteurs d'avions.


La société " SMA engines " a été créée en 1997 par aerospatiale et Renault Sport afin de développer un moteur diesel destiné à l'aviation légère.

La société qui s'implante ainsi à Bourges est ensuite recapitalisée avec trois actionnaires, Renault, SNECMA et EADS, à égalité à 33,3%.

Le moteur SMA

La société SMA " fut rachetée à 100% par le groupe Safran pour que ce dernier ait une domination totale sur la motorisation des avions, toutes catégories confondues ".

La société produit un seul moteur, le SR305-230, lequel peut équiper le Cessna 182 ou avions de la même catégorie.
Selon les éléments techniques, le moteur SR305-230 est un moteur diesel 4 cylindres, 4 temps avec un turbocompresseur et dispositif d'injection. Le moteur est géré électroniquement.

Le nouveau PDG, Antoine Grenier, parle de cette nouvelle technologie, proche du moteur diesel automobile : le SR-305 utilise " à haute altitude, le turbocompresseur qui augmente les performances des moteurs actuels ". Le moteur Diesel SR-305 consomme entre 30 et 40% de moins qu'un moteur conventionnel.

Lors d'une démonstration à la veille d'un salon, un Cessna 182, équipé d'un moteur SMA SR 305-230 a traversé la Cordillère des Andes le 25 mars 2006, au départ de Buenos Aires, pour atterrir à Santiago au Chili. Une première mondiale pour un avion monomoteur équipé d'un moteur SMA.

Au début des années 2000, le moteur SMA SR305-230 équipait plus d'une vingtaine d'avions dans le monde, et à Bourges une soixantaine d'employés travaillaient à sa fabrication.

 

En juillet 2006, SMA obtient de la FAI (Fédération Aéronautique Internationale) la certification des Cessna 182 Q et 182 R équipé du moteur SR305-230.

C'est un peu l'euphorie pour les dirigeants de SMA, lesquels prévoient dans un premier temps de " sortir " des chaînes de Bourges une centaine de moteurs par jour. Pour cela un bâtiment léger mais fonctionnel a été construit, en bordure de l'aéroport de Bourges alors qu'à 10 m de là, EADS démolissait d'autres bâtiments avions.
Et puis les essais, réalisés jusqu'alors à Rouen, devaient aussi venir à Bourges. Un banc d'essai avait été demandé, l'installation étant classée vis-à-vis de l'environnement.

C'est alors que les riverains, ayant eu l'information montèrent au créneau, avec des manifestations, des pétitions et même l'envahissement d'un Conseil municipal de Bourges. En 2004, les réunions de concertation se firent dans un dialogue de sourd, et les riverains allèrent devant le tribunal et ils … perdirent.

Mais tous ces déboires administratifs vont faire perdre un an à SMA, et surtout, une société américaine, Cirrus qui devait venir sur la commune de Trouy pour assembler des petits avions équipés du moteur SMA fut découragée et ne vint pas.
Pourtant, en décembre 2003, lors d'un conseil Communautaire de Bourges Plus, ce projet avait été soutenu et une aide pour l'implantation de cette usine d'assemblage d'avions de tourisme avait été décidée. Il s'agissait pour Bourges Plus de construire puis de " prêter " un local de 2000 m2, pour le lancement de cette nouvelle activité et des dates sont avancées, avec une livraison du bâtiment dès le mois d'octobre 2004.
Les responsables de Cirrus envisageaient une cinquantaine d'emplois.

Ainsi, curieusement, les riverains de l'aéroport, qui s'étaient installés à l'époque des avions, ne voulaient plus d'activité aériennes sur l'aéroport.


Au mois d'octobre 2010 le secrétaire d'Etat aux Transports M Dominique Bussereau visite cette usine (le lundi 4 octobre) qui est désormais totalement sous le groupe Safran.

Et c'est le nouveau moteur SR 305 e qui est le fleuron de l'entreprise.

Il utilise du kérosène à faible teneur en plomb (JtA) à la place de l'essence traditionnelle de smoteurs d'avions (Avgas).

La consommation est 40% en moins par rapport aux moteurs actuels des avions.

 

le ministre est reçu par le PDG de Safran M. Jean Paul Hertteman, entouré du prédident de SMA M. Luc Pelon.


SMA fait partie d’un groupe international de haute technologie
SMA (Société de Motorisations Aéronautiques) appartient au Groupe SAFRAN, un groupe international de haute technologie, organisé en trois branches : Propulsion aéronautique et spatiale, Equipements aéronautiques et Défense Sécurité. SMA profite de l’expertise unique de SAFRAN, un total de 54 500 techniciens, des activités commerciales et de conception dans plus de 30 pays.

SMA compte plus de 70 personnes.


Chronologie de SMA :

Janvier 1997 Création de SMA.

Mars 1998 Premier vol du moteur SR305-230, monté sur une cellule de TB-20.

Juin 1999 Première présentation publique du moteur en vol au salon du Bourget.

Juillet 2000 Aux Etats-Unis, premier vol et début des essais sur un Cessna 182.

Février 2001 SMA obtient l’agrément de conception JAR21 (DOA N°F.JA.08).

Avri 2001 Maule Air devient le premier client du SR 305-230.
SMA obtient la certification européenne pour le SR 305-230.

Juillet 2002 SMA obtient la certification FAA pour le SR 305-230.

Septembre 2003 SMA obtient la certification de l’EASA de son STC pour les Cessna C182 Q et F182 Q.

Janvier 2004 SMA inaugure son usine de production à Bourges.

25 Mars 2005 La société Snecma (du Groupe Safran) est devenue actionnaire à 100% de SMA.
 
Juillet 2005 1er vol Transatlantique en monomoteur équipé de moteur Diesel SMA.

Juillet 2005 SMA obtient le STC EASA pour le Cessna 182 modèles M, N, P, Q et R.

Mars 2006 1er vol d’un monomoteur diesel par dessus les Andes, Buenos Aires / Santiago du Chili non stop par un monomoteur équipé du moteur diesel SMA.

Juillet 2006 SMA obtient le STC de la FAA pour le Cessna 182 modèles Q et R.

Janvier 2007 10ème anniversaire de SMA.

Août 2008 Obtention de la Certification IAC (Intersate Aviation Committee). Les participants de l’agrément sont la République d’Azerbaijan, l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kyrgyzstan, la Moldavie, la Fédération Russe, le Tadjikistan, le Turkmenistan, l’ Uzbekistan et l’Ukraine.

Septembre 2008 Agrément de maintenance Part 145.

Juillet 2009 Présentation à l’EAA AIR VENTURE à Oshkosh, du moteur Enhanced SR305-230-E actuellement en développement.

Septembre 2009 Premier essai en vol du moteur SR305-230-E jusqu’à 20.000 pieds.

Octobre 2009 Raid Afrique Solidarité. La traversée de 17 pays (environ 100 heures de vol) pour deux Cessna 182 équipés du SR305-230.

directeur du Printemps de

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Retour en page d'accueil