Moulin Saint-Paul - Roland Narboux - Bourges Encyclopédie

L'ENCYCLOPEDIE DE BOURGES
ECONOMIE
URBANISME
PATRIMOINE
CULTURE
POLITIQUE
ENVIRONNEMENT
HISTOIRE

MOULIN SAINT PAUL A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, possède de nombreux moulins, il en reste assez peu en état, le moulin Saint Paul est un de ces moulins qu'il est possible de visiter.

 RETOUR AU SOMMAIRE
 
 
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
Version 2010

 

Sur la rivière Auron, et situés sur la commune de Bourges se trouvent plusieurs moulins, dont il ne reste parfois que peu de traces. Parmi ces moulins, celui de Saint Outrille, Saint Paul et enfin Messire Jacques.

Le moulin Saint Paul est situé dans la vallée du même nom, entre le lac d'Auron et la fin de l'Auron lorsque cette rivière se jette dans l'Yèvre vers le Prado.

Attestation d' un moulin sur l' Auron à cet emplacement dès le 13e siècle, sous l' appellation moulin Saint-Etienne (il dépend du chapitre Saint-Etienne du 13e au 16e siècle). Il devient moulin Saint-Paul au milieu du 16e siècle. Détruit un première fois en 1562 pendant les guerres de Religion, il est rebâti au début du 17e siècle et entouré d' édifices annexes (colombier, étables, maison). Il appartient alors à l' abbaye bernardine Notre-Dame-de-Bussières (implantée à Bourges depuis 1624) jusqu' à la Révolution, puis devient propriété entre autres de la famille Jouannet. Il est transformé en minoterie entre 1848 et 1857.


L' édifice est de plan rectangulaire régulier sur 3 étages carrés en maçonnerie enduite. Il est couvert d' un toit à longs pans en ardoise. La façade est possède deux ouvertures à chaque niveau sauf au rez-de-chaussée (présence du mécanisme de la roue à aubes). Les encadrements sont en brique. Sur le pignon nord, quatre ouvertures avec encadrement en brique. La façade ouest (sur l' Auron) présente deux ouvertures au rez-de-chaussée encadrées de brique. L' armature de la roue à aubes (diamètre 6.40 mètres) est en fer. Tabatière sur le versant est de la toiture.

Ce moulin date du XIII ième siècle, et son nom était alors moulin Saint Etienne, c'était en 1270.

C'est au milieu du XVI ième siècle que ce moulin prend le nom de Saint Paul. Il appartient à cette époque au chapitre de la cathédrale de Bourges.

Au cours du temps, ce moulin situé au sud de la ville, en dehors des remparts, sera régulièrement détruit.

C'est au XVII ième siècle que ce moulin est acquis par les dames de Buxières, (communauté religieuse ?), et c'est à la Révolution qu'il est vendu comme bien national.

C'est ensuite le drame en 1898 avec un des grands incendies de Bourges, il est reconstruit sur ses bases sur quatre niveaux celui du moulin Saint Paul connu par la mort du pompier Gilbert Bailly qui fera l'objet d'un véritable culte civil..

Electrifié dans la décennie 1960, il cesse toute activité à cette même époque

Il est reconstruit au début du XX ième siècle et et continue à fonctionner comme moulin à farine de blé jusqu'en 1950. A cette époque il "marche" à l'eau de l'Auron puis passe progressivement à l'éléctricité. Il sera opérationnel jusqu'en 1970 où il cesse de transformer du grain en farine.

Acquis par la ville en 1977, il est loué à l' association Notre-Berry depuis 1981. La maison du meunier a été détruite au début de la décennie 1990. La roue hydraulique verticale est toujours visible.

Racheté par la ville de Bourges, il est mis à la disposition d'associations comme le groupe "Notre Berry".

Retrouvez quelques articles de l'Encyclopédie :
Ils sont nés à Bourges,
François Mitterrand à Bourges
Chiffres essentiels
Les Templiers
Les élections à Bourges au XXe siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry
les villes jumelles
Radios locales
Les francs-maçons
Kiosque et musique
Agnès Sorel
L'horloge astronomique
Les tramways de Bourges
L'Yèvre à Bourges
L'alchimie
La Bouinotte, magazine du Berry
L'usine Michelin
La maison de la Reine Blanche
Serge Lepeltier
L'industrie à Bourges au XXIe s
Monuments Historiques Classés
 

Et puis une nouveauté : L'information et l'actualité à savoir sur Bourges, en quelque clip et quelques lignes :

http://www.bourges-info.com/

 

Vous souhaitez enrichir le site de l'Encyclopedie de Bourges ?

 

Retour en page d'accueil